Catégorie : Parapharmaceutique

10 février 2015

En 2014, la facture d’importation de produits pharmaceutiques s’est élevée à 2, 6 milliards de dollars, a rappelé le président de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (Unop), Abdelwahid Kerrar, lors d’une conférence de presse aujourd’hui à Alger.

Le président de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (Unop) le Dr Abdelwahid Kerrar, a affirmé dimanche à Alger que le niveau de consommation de médicaments en Algérie atteindra 5,7 milliards de dollars à l’horizon 2018.

Le niveau de consommation des médicaments en Algérie est appelé à augmenter d’année en année pour atteindre 5,7 milliards de dollars à l’horizon 2018, a indiqué le responsable dans une conférence de presse organisée pour soulever les problèmes de l’industrie pharmaceutique nationale.

Dr Kerrar qui s’est appuyé sur des données de l’institut américain des statistiques a estimé qu’il s’agissait d’une situation ” normale”, invitant les médias à analyser le marché national du médicament en termes de production et d’importation plutôt que de se contenter de relayer les chiffres du centre national des statistiques relevant des douanes qui présente une facture englobant tou

22 janvier 2015

ORAN- Le président de la section ordinale régionale des pharmaciens de l’Ouest, a estimé, samedi, à Oran, que les pharmaciens “doivent être des auxiliaires de la santé et pas seulement des gérants d’officines”. “La SORP oeuvre pour que le pharmacien d’officine ne soit pas seulement un simple revendeur de médicament mais un auxiliaire de la santé qui peut orienter un malade, venu mesurer son taux de glycémie ou son hypertension vers une structure spécialisée”, a déclaré, à l’APS, le président de cette section, le Dr. Chakib Berrezoug. Le même responsable a ajouté, en marge de la 3ème journée scientifique, mise sur pied à Oran, que sa section “oeuvre à assurer une formation continue et à longueur d’année, aux pharmaciens qu’ils exercent au niveau des officines, ou des hôpitaux ou dans les créneaux de la production ou de la distribution”. “Le rôle du pharmacien est en train de se développer et sa responsabilité devient de plus en plus grande et le challenge de la SORP est de devenir un partenaire social spécifique incontournable”. Les participants à ces journées, venus d’Oran, Mostaganem et Mascara, ont débattu de plusieurs thèmes retenus par un comité scientifique de la Section. Il s’agit de l’assurance qualité industrie pharmaceutique, l’assurance qualité biologique médicale, la HTA et risque cardio-vasculaire, le traitement du diabète de type 2, l’impact des résistances bactéri